Malossi Gas #2_Scooter_CannonBall_Run

#MalossiGas | C’est parti pour la Scooter Cannonball Run: la compétition de scooters la plus folle d’Amérique!

Nous sommes prêts à vous présenter une nouvelle aventure signée #MalossiGas, (Great Adventure Series), le programme de parrainage grâce auquel notre entreprise récompense des projets de voyage ou manifestations sur deux/trois roues, qui incarnent pleinement les valeurs de l’ADN Malossi comme le sérieux, l’esprit de sacrifice et l’originalité.

 

Nous partons aujourd’hui ensemble pour la Scooter Cannonball Run: la compétition de scooters la plus folle d’Amérique!

 

Arrivée à sa dixième édition, la Scooter Cannonball Run est une « course de résistance » pour scooters qui se déroulent tous les deux ans et qui traverse tout le continent nord-américain: cette année elle se fera de la côte est à la côte ouest, de Fernandina Beach en Floride, à la ville de Mukilteo dans l’état de Washington.

Les kilomètres que les équipes s’apprêtent à parcourir sont plus de trois mille: la Cannonball Run est une épreuve de résistance non seulement pour les véhicules, mais aussi pour les conducteurs qui, en dix jours, devront traverser tout le continent, en lutant durement pour arriver jusqu’à la fin de la compétition.

Lorsque l’équipe formée par Geo Motovista s’est portée candidate au MalossiGas avec la participation à la Scooter Cannonball Run, la ténacité de ses membres nous a de suite marquée : l’entreprise nous a rappelé les voyages mythiques sur les routes des États-Unis et nous avons pensé que cela pouvait être une bonne occasion pour raconter une façon différente de concevoir les véhicules à deux roues.

Nous avons tout de suite pensé au film de 1976 « The Gumball Rally », devenu cult dans le monte entier. Mais traverser les États-Unis sur quatre roues est largement différent que le faire sur la selle d’un scooter !

La plupart des équipes participe avec des véhicules vintage remis au gout du jour et assemblés pour l’occasion. Parmi les règles de la Scooter Cannonball Run, il y a l’attribution initiale d’un score en fonction de l’âge du véhicule et de la cylindrée. Modèle de référence: Vespa P200E 1979.

Avant le départ, nous avons posé quelques questions à Geo, chef d’équipe qui concourra avec les couleurs Malossi. Voici ce qui nous a raconté.

Ciao Geo ! Présentez-nous votre équipe.
Je suis Geo Motovista, #22, chef d’équipe, tandis que le deuxième conducteur, #44, est Chris P. Wing. Wayne est notre mécanicien principal : il prépare scooters et motos depuis 1973. Antionette et Sully seront, en revanche, les conducteurs de réserve.
Je suis personnellement un passionné de scooters depuis l’âge de 12 ans (44 ans en tout:)) et Madame Wing conduit le scooter depuis un an et demi. Ma passion est devenue également mon activité à partir de 2004 et mon entreprise (la Scooter PartsCo, siégeant à Charleston, en Caroline du Sud) est devenue importatrice directe et distributrice des produits Malossi pour les États-Unis en octobre 2013.

Qu’est-ce que la Scooter Cannonball Run et pourquoi avez-vous décidé d’y participer ? C’est la première année que vous y participez ?
La Scooter Cannonbal Run est une course d’endurance (l’appeler compétition n’est de fait pas tout à fait exact) à travers les États-Unis qui se déroule depuis 2004. La première fois que nous avons participé en tant qu’équipe fut en 2014: de l’Alaska à New Orleans. Nous sommes arrivés quatrième sur vingt-sept équipes : un excellent résultat ! Cette année, le règlement n’a pas changé (même si on sillonnera un autre type d’itinéraire) disponible en cliquant sur ce lien :  http://www.scootercannonball.com/rules/rules-2014.pdf.
Quelques règles: les scooters ne peuvent pas avoir une cylindrée supérieure à 250cc; ils doivent être enregistrés dans leur État d’appartenance, mais sans restriction dans les Etats-Unis ; il est possible de parcourir la route e qu’on préfère, mais le parcours doit être respecté etc.

Vous pouvez nous illustrer brièvement le déroulement de la course : les étapes, les États que vous traverserez etc.?
La compétition a une durée totale de onze jours. Tous les jours sont prévus trois checkpoints, où les conducteurs doivent être photographiés en selle sur leur propre véhicule. Chaque jour, les équipes doivent également présenter les photos de leur hôtel de départ et d’arrivée. Le temps de trajet de la journée est donc converti en points, auxquels on ajoute le coefficient d’handicap en fonction du véhicule utilisé.
Cette année, les États dans lesquels nous passerons sont : Floride, Caroline du Sud, Caroline du Nord, Tennessee, Illinois, Missouri, Kansas, Nebraska, Montana, Dakota du Sud, Wyoming, Idaho et Washington, pour un total de 5804 kilomètres et 13 États.

Il est important d’aller vite pour gagner ? Quelle est la chose la plus importante pour arriver les premiers à la ligne d’arrivée ?
Le premier critère pour gagner la Cannonball Run est réussir à aller vite quel que soit les conditions climatiques : neige, pluie, forte chaleur et vent. Puis, il faut évidemment choisir un véhicule fiable, et c’est pour cela que nous utilisons les produits Malossi pour augmenter la performance de nos véhicules. Mais ce qui influe également sur le score final c’est aussi réussir à faire de bonnes photos aux checkpoints. Pour gagner, il n’est pas consenti non plus de s’arrêter pour prendre les photos aux checkpoints, même s’il ne faut surtout pas oublier de les faire ! On n’est pas obligé de parcourir les routes signalées sur les plans et les cartes (plus on connait de raccourcis, mieux c’est) et on peut décider quand se ravitailler en carburant, mais un seul arrêt peut être fatal.
Bref, pour gagner il faut être en mesure de conduire vite, mais aussi savoir préparer son véhicule en fonction des conditions météorologiques extrêmement variables et il faut savoir le faire rapidement et sur le long de la route ou dans un parking d’hôtel.

Avec quels véhicules votre équipe concourra-t-elle ? Et comment ont-ils été modifiés pour pouvoir affronter ce long voyage ?
Je conduirais une Vespa 2006 GT muni du kit cylindres Malossi. J’ai opté pour ce choix car ce véhicule a un handicap plutôt bas pour les règles de compétition et le kit Malossi en ajoute seulement trois, mais réussit en revanche à augmenter la puissance du véhicule de manière considérable et ceci est un gros avantage dans des conditions de fort vent, en montagne et quand, en général, il faut parcourir autant de kilomètres. La Vespa GT 218 Malossi est plus performante qu’une Vespa GTS 250 et que pratiquement tous les autres scooters vendus aux États-Unis, en-dessous des 250 cc (la cylindrée maximale pour participer à la Cannonball Run).

La Vespa 2006 Granturismo a été modifiée avec les produits Malossi suivants :

Entre autres, également un réservoir en fibre de carbone que j’ai réalisé moi-même, placé sous la selle.
Chris P Wing, conduira quant à elle un Kymco Dink 200i (Yager aux USA), car c’est un véhicule très fiable, puissant pour sa taille, et son carburateur est à injection, ce qui nous aidera certainement en haute altitude, lorsque nous traverserons les Rocheuses.
Le Kymko est préparé avec des amortisseurs arrière, variateur, embrayage, cylindres, courroie K Belt et plaquettes de frein avant et arrière.

Bonne chance alors à Geo et toute son équipe. Suivez son voyage sur les réseaux sociaux

Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?id=100012595363575
Twitter: https://twitter.com/GeoMotovista
Instagram: https://www.instagram.com/geomotovista/